SETIS - Projet ALMA - Grenoble
SETIS - Projet ALMA - Grenoble

Mesure dynamique de réglage des antennes du projet ALMA

Les secteurs d’activité couverts par SETIS reflètent une volonté de diversification proche des métiers de base : l’industrie nucléaire, aérospatiale, automobile ou de recherche & développement. SETIS compte à son actif des clients de taille tels que Airbus, DACIA, EDF, le CERN, AREVA ou le suivi de projets prestigieux comme le LHC, ITER ou encore le projet ALMA.

L’Atacama Large Millimeter Array (ALMA) est un projet qui consiste en la construction d’un réseau interférométrique de 66 radiotélescopes mobiles situé au Chili sur un haut plateau du désert d’Atacama à 5100 m d’altitude. Des mesures détaillées et prolongées ont démontré que le ciel au-dessus du désert d’Atacama présente des conditions uniques de transparence et de stabilité.

ALMA va permettre l’étude des étoiles, des galaxies et d’autres objets de l’univers en collectant la “lumière” qu’ils émettent aux ondes millimétriques et sub-millimétriques. ALMA sera un instrument unique dans le sens où il permettra de produire des images détaillées, aussi bien en continuum qu’en spectre de raie, de galaxies en formation, d’étoiles, de planètes,
et de nuages interstellaires contenant des composés chimiques nécessaires au développement de la vie.

Son budget de l’ordre d’un milliard d’euros est réparti entre l’Europe (à travers l’ESO), les États-Unis (à travers la NRAO) et le Japon (à travers le NAOJ). Voici entre autres quels seront ses principaux sujets de recherche de l’ALMA :

  • L’étude de l’univers jeune à travers l’observation de galaxies distantes
  • L’étude de la formation des étoiles à travers l’observation des nuages moléculaires (comme par exemple celui d’Orion)
  • L’étude de la formation des planètes
  • La recherche d’exoplanètes par astrométrie

L’étude du système solaire reposant sur l’étude des poussières et sur celle des atmosphères de différentes planètes comme Mars et Vénus (ce dernier sujet permettra par exemple de se faire une meilleure idée de leur dynamique atmosphérique ou encore de détecter une présence d’eau)

Chaque antenne est une parabole de 12m de diamètre, 22m de hauteur, qui pèse 115 tonnes et peut résister à une température variant entre -20 °C et +20 °C.

Différents projets d’assistance
La société SETIS s’est vue confiée différents projets d’assistance dans la partie Européenne du projet qui comporte la fabrication de 25 antennes par le consortium AEM (Thalès, EIE et MT-Mechatronics). Dans la première phase de fabrication de prototypes d’antennes, le challenge résidait dans l’assemblage à la fois de la cabine en carbone ainsi que de l’antenne elle-même, sur le site test au nouveau Mexique. Le projet d’assemblage par la mesure des différents éléments de structures carbone des antennes consistait . . . . .

Contactez-nous

>> Contacts

Vous trouverez ici vos contacts pour la vente, le service et le support dans votre région

>> Formulaire de renseignements

Contactez-nous en remplissant simplement le formulaire



Imprimer Imprimer