Lufkin - Fougerolles
Case Study Lufkin - Fougerolles

Précision puissance 3 grâce au rétrofit Hexagon Metrology

Fondée en 1902, LUFKIN Industries est spécialisée dans les engrenages à applications industrielles depuis plus de 80 ans. Sa réputation mondiale en tant que fabricant de matériel de grande fiabilité est complétée par un service clientèle connu de longue date pour être rapide et réactif. LUFKIN France a intègré le groupe en 1998 et est etablie comme constructeur d’organes de transmission par engrenages pour un large éventail d’applications industrielles : sidérurgie, métallurgie, papeteries, cimenteries, usines de caoutchouc, équipements de manutention, réfrigération, pétrochimie, production d’énergie, forages pétroliers, bancs d’essais, etc.

Les moyens de fabrication et de contrôle ont un rôle primordial et permettent à LUFKIN de construire des réducteurs capables d’atteindre des puissances de 60 000 kW, des vitesses de rotation de 60 000 t/mn (180 m/s) et des couples de 100 000 MdaN. Pour obtenir ce niveau de performance, LUFKIN dispose de matériels d’usinage, de taillage et rectification de denture de grande précision. Mais LUFKIN a également largement investi dans les appareils de contrôle pour vérifier la bonne qualité de l’ensemble des produits réalisés.

En 1997, la société décide d’investir dans une MMT pour la validation de ses pièces afin de ne plus avoir à se baser uniquement sur la qualité de l’aléseuse, pour diminuer le nombre de retours et de travaux de sous-traitance ainsi que pour répondre à une demande de la part de leurs clients toujours plus exigeants en terme de contrôle qualité.

Le cahier des charges comprend des tolérances machine très serrées en conformité à la norme CMMA. Les tolérances de la première machine acquise, un bras de mesure horizontal, se sont avérées rapidement trop justes. Un second bras a été alors amélioré techniquement notamment avec un contrepoids pneumatique, un marbre en granit plus large, un système d’entrainement avec une barre métallique lisse avec galet (et non plus à pignon et crémaillère), une grande dalle flottante, et une climatisation locale de la salle de mesure.

L’inspection se fait alors de manière permanente : pour les pièces des clients directs, la sous-traitance, les clients finaux, les pièces en cours de fabrication mais également de façon générale dans le cadre d’une démarche de contrôle qualité globale, surtout pour les projets grande vitesse et du secteur nucléaire. Les machines à mesurer en coordonnées tridimensionnelles travaillent en duo et leur capacité spatiale de mesure couvre 20 m3 pour mesurer des pièces allant jusqu’à 10 tonnes.

C’est en 2010 que LUFKIN décide de repositionner son moyen de mesure pour quatre raisons principales...

Contactez-nous

>> Contacts

Vous trouverez ici vos contacts pour la vente, le service et le support dans votre région

>> Formulaire de renseignements

Contactez-nous en remplissant simplement le formulaire



Imprimer Imprimer